/ / Intention de grossesse précoce: causes, diagnostic, prévention, traitement

Intention de grossesse précoce: causes, diagnostic, prévention, traitement

Une grossesse non expirée n'est pas seulementtraumatisme physique pour les femmes, mais aussi moral. C'est pour cette raison que dans l'article ci-dessous la quantité maximale d'informations a été recueillie sur le diagnostic, les causes, les symptômes, le traitement, ainsi que la prévention de l'avortement spontané.

fausse couche

L'intention de grossesse précoce esttrès triste et, malheureusement, assez banal. Selon les statistiques, la grossesse de huit femmes est interrompue dans les douze premières semaines. La plupart d'entre eux connaissent une fausse couche, sans se douter qu'ils étaient enceintes. Et certains sont informés de la possibilité de perdre le fœtus lors des premières consultations et conseillent de se coucher pour la préservation.

l'avortement médicamenteux est considéré comme le moins d'impact sur la fonction de reproduction et de la santé de la femme. Il est très important de ne pas manquer la date limite.

L'interruption de grossesse peut ne pas être vueune femme dans les premiers stades. Le report du mois est simplement annulé pour un retard, puis commence un saignement profus, qui s'accompagne d'une sensation de douleur. Lorsque l'embryon quitte complètement, les saignements et la douleur cessent, la femme peut même ne pas savoir qu'elle était enceinte.

Si le fruit ne sort pas complètement, ce qui estla cause d'un saignement prolongé, une femme se réfère généralement à un spécialiste qui constate une fausse couche. La plupart des médecins, afin de restaurer le corps féminin, après un tel cas, nommer un cours de thérapie médicale.

Causes

Les causes de fausse couche peuvent être comme suit:

  • L'échec hormonal.
  • Anomalies génétiques.
  • Maladies infectieuses
  • Facteur rhésus.
  • Préparations médicinales.
  • Blessures
  • Avortement dans le passé.

La menace d'interruption de grossesse au deuxième trimestre est nettement réduite. Selon les statistiques, au deuxième trimestre de la fausse couche se produit uniquement dans chaque cinquantième femme.

Donc, considérez plus en détail les raisons énumérées ci-dessus pour une fausse couche.

causes de fausse couche

L'échec hormonal

Dans le corps féminin, les hormones et leur correctel'équilibre est une condition nécessaire au déroulement normal du processus de grossesse. Dans certains cas, une défaillance du fond hormonal peut entraîner une panne. Les spécialistes distinguent la progestérone comme une hormone très importante, qui est nécessaire pour maintenir une grossesse. Si sa pénurie a été identifiée à temps, la femme se voit prescrire cette hormone sous la forme de médicaments, par conséquent, le fruit peut être sauvé.

En outre, la préservation du fœtus aimpact de l'équilibre androgène. Avec leur surabondance dans le corps d'une femme enceinte, la production d'œstrogène et de progestérone est inhibée, et c'est aussi une menace de fausse couche.

Maladies infectieuses

Lors de la préparation à la grossesse, une femme devraitpour traiter toutes les maladies chroniques existantes. En outre, il est recommandé d'éviter les maladies infectieuses. Après être entré dans l'organisme femelle de l'agent pathogène, la température peut augmenter brusquement, ce qui provoque également une fausse couche.

Une menace particulière pour le fœtus est la maladie,sexuellement transmissibles. Par conséquent, les futurs parents en préparation à la grossesse devraient subir un dépistage et des tests pour ces maladies. En raison du fait que ce type d'infections tombe au foetus par le sang, dans la plupart des cas, la présence d'une pathologie et une fausse couche diagnostiquée.

Anomalies génétiques

La part du lion de toutes les fausses couches est exactementcette raison. Les médecins appellent un chiffre de 73% de leur nombre total. Dans le monde moderne, ce facteur joue un rôle énorme. Produits de mauvaise qualité, contamination par rayonnement, écologie polluée - tout cela affecte quotidiennement le corps féminin.

fausse couche à un âge précoce

À ce jour, se préparer à la grossesse,Beaucoup de femmes essaient de quitter la ville animée et polluée et passent ce temps dans l'environnement le plus approprié. Malgré le fait que ces facteurs ne sont pas facilement éliminés, les mutations qui leur sont associés ne sont pas considérés comme héréditaires, la prochaine grossesse peut être couronnée de succès.

Facteur rhésus

Ce facteur provoque presque toujoursl'avortement est déjà à ses débuts. Pour cette raison, si une femme a un facteur Rh négatif et un homme un facteur positif, cette situation peut provoquer un conflit Rh et, par conséquent, une fausse couche.

À ce jour, la médecine a apprisfaire face à ce problème en introduisant de la progestérone dans le corps de la femme. De cette manière, le fœtus est protégé contre un système immunitaire féminin agressif. Cependant, dans ce cas, il peut y avoir un problème de fausse couche.

Médicaments

Les experts recommandent d'éviter pendant cette périodeprendre des médicaments, surtout au début. Il est très important d’exclure tous les analgésiques et les hormones. Il est également indésirable d'utiliser des recettes traditionnelles dans lesquelles le millepertuis, l'ortie, les bleuets et le persil sont présents dans les ingrédients.

Facteurs de stress

Chagrin soudain, querelles de famille ou stresstravail - toutes ces causes de fausse couche dans les premiers stades. Ces facteurs doivent être minimisés ou, si possible, évités. Un rôle important dans la création d’un environnement calme pour une femme appartient à un homme. S'il n'est pas possible d'éviter l'action de facteurs de stress, les médecins prescrivent dans ce cas des sédatifs légers.

Mauvaises habitudes

Même avant la conception, vous devez arrêter de prendrel'alcool et cesser de fumer. Fumer peut nuire au système cardiovasculaire du fœtus. Il est recommandé de mettre en place un système cohérent de nutrition saine, composé de minéraux essentiels et de vitamines. Il est également nécessaire d'ajuster la routine quotidienne.

fausse couche habituelle

Les blessures

Avec les facteurs énumérés ci-dessus,Une fausse couche dans les premiers stades de la grossesse peut causer un coup puissant, une chute ou le soulèvement d'objets lourds. Par conséquent, vous devriez vous comporter aussi prudemment que possible.

Avortements passés

Ce n'est pas le seul argument utilisé pourintimider les jeunes femmes, mais aussi un facteur réel dans les problèmes futurs. Dans certains cas, l'avortement peut entraîner une infertilité et provoquer une fausse couche chronique.

Diagnostic

La fausse couche est multifactorielleune maladie dans laquelle, chez de nombreux patients, il est combiné à plusieurs agents pathogènes simultanément. Pour cette raison, l'examen des patients doit être effectué de manière exhaustive et inclure toutes les méthodes modernes de laboratoire, instrumentales et cliniques.

L'enquête non seulement établit les causes d'une fausse couche spontanée, mais évalue également l'état du système reproducteur pour prévenir davantage l'apparition d'une telle affection.

Examen avant la grossesse

L’histoire inclut la clarification de la présence de somatique,cancer, maladies héréditaires et pathologie neuroendocrinienne. Les antécédents gynécologiques permettent de détecter la présence d'infection virale, de maladies inflammatoires des organes génitaux, en particulier de fonctions de reproduction et menstruelles (avortements spontanés, accouchements, avortements), de traitements thérapeutiques et autres interventions chirurgicales, de maladies gynécologiques.

Causes de fausse couche au début

En cours d'examen cliniqueexamen, évaluation de la peau, de la glande thyroïde et du degré d'obésité en fonction de l'indice de masse corporelle. En fonction du nombre d'hirsut, le degré d'hirsutisme est déterminé, l'état des organes internes et le statut gynécologique sont évalués. L'absence ou la présence d'ovulation, l'état fonctionnel des ovaires sont analysés en fonction du calendrier menstruel et de la température rectale.

Méthodes de recherche de laboratoire et instrumentales

Le diagnostic de fausse couche comprend les études suivantes:

  • L'hystérosalpinographie - est effectuée après le cycle menstruel les jours 17-13, permet d'exclure la synéchie intra-utérine, les malformations utérines, l'ICN.
  • Échographie - détermine la présence d'adénomyose, de kystes, de fibromes utérins, évalue la condition des ovaires. Affine l'état de l'endomètre: hyperplasie de l'endomètre, polypes, endométrite chronique.
  • Dépistage infectieux - inclusexamen microscopique des frottis vaginaux, de l'urètre, du canal cervical et examen bactériologique du contenu du canal cervical, diagnostic PCR, étude sur le portage du virus.
  • Recherche hormonale. Elle est pratiquée le 5 ou le 7 du cycle sous des règles régulières, chez les patientes présentant une oligo-aménorrhée ou un jour quelconque. La teneur en 17-hydroxyprogestérone, DHEA-sulfate, cortisol, testostérone, FGS, LH, prolactine est déterminée. La progestérone ne peut être déterminée que chez les patients ayant un cycle régulier: dans la première phase du cycle pendant 5-7 jours, dans la seconde phase du cycle - pendant 6-7 jours, l'élévation de la température rectale. Chez les femmes atteintes d'hyperandrogénie surrénalienne, un petit test avec de la dexaméthasone est réalisé afin de déterminer la dose thérapeutique optimale.
  • Pour déterminer le risque de fausse couche, il est nécessaire de déterminer la présence d'anticorps anti-cardiolipipine, anti-CG, et d'analyser les caractéristiques du système hémostatique.
  • Si vous soupçonnez la présence d’une pathologie de l’endomètre et / ou d’une pathologie intra-utérine sous contrôle de l’hystéroscopie, un curetage diagnostique est réalisé.
  • Si vous soupçonnez la présence d'un stress d'adhésion dans le pelvis, d'une pathologie des conduits, d'une endométriose génitale, avec des ovaires scléropolycystiques et d'un myome utérin, une laparoscopie chirurgicale est présentée.
  • L'examen d'un homme comprend la définitionantécédents héréditaires, analyse du spermogramme élargi, présence de maladies neuroendocriniennes et somatiques, ainsi que clarification des facteurs inflammatoires et immunitaires.

Après avoir déterminé les causes de fausse couche récurrente, provoque un complexe de mesures thérapeutiques.

Examen pendant la grossesse

L'observation pendant la grossesse doit commencer immédiatement après son apparition et consiste en les méthodes de recherche suivantes:

  • Détermination de DHEA-sulfate et de DHEA.
  • Détermination périodique de CG dans le sang.
  • Échographie.
  • Si nécessaire, consulter un psychothérapeute et un psychologue.
    fausse couche chronique

Prévention

Selon les statistiques,la fréquence des fausses couches est de 1 cas pour 300 grossesses. Malgré le fait que la probabilité de fausse couche avec une augmentation de la durée diminue, au dernier trimestre, ce chiffre est d'environ 30%. Il arrive aussi souvent que le travail prématuré et la fausse couche chez une femme se produisent à plusieurs reprises. En conséquence, un diagnostic est établi - fausse couche habituelle (le traitement sera discuté ci-dessous).

Les causes de cette maladie sont diverses, notammentDans la plupart des cas, un travail prématuré ou une fausse couche est un complexe parmi eux. De plus, leur action peut être à la fois séquentielle et simultanée. Une femme dont le travail fastidieux est associé à des surcharges nerveuses et physiques ou à une situation socio-économique défavorable fait automatiquement partie du groupe à risque.

En plus des facteurs qui augmententla probabilité de pathologie, diabète, maladie rénale, asthme bronchique, maladies vasculaires et cardiaques, intoxication régulière avec des substances narcotiques, alcool, fumée de tabac. Si une femme a des complications de grossesse ou que ses antécédents obstétricaux sont aggravés, cela vaut également pour les facteurs de risque de fausse couche ou de fausse couche. Il est important de rappeler que, dans un bref délai, une interruption spontanée peut constituer un mécanisme biologique de sélection naturelle. Pour cette raison, une fausse couche n'est pas encore un précurseur d'une future grossesse infructueuse.

En fait, la prévention des fausses couches comporte deux points principaux:

  1. Examen opportun du corps des femmes et des hommes.
  2. Mode de vie sain.

Il est très important de déterminer chez un homme la présence de maladies héréditaires, d'infections, d'effectuer une analyse du sperme et de compléter le traitement de tous les problèmes existants.

Avant la femme est mis une tâche plus difficile. Il faudrait préciser s'il existe des maladies somatiques, neuroendocriniennes, oncologiques, comme dans le cas des pathologies héréditaires.

diagnostic de fausse couche

Toujours dans le cadre de la prophylaxie, les caractéristiques de la fonction reproductive et menstruelle sont étudiées, la présence de l'obésité et son degré sont déterminés, et l'état de la peau est évalué.

Il est conseillé de postuler pour un instrumentenquêtes. L'hystérosalpingographie, qui est réalisée dans la seconde moitié du cycle menstruel, est assez informative. En conséquence, il est possible de savoir si le patient est atteint d'une pathologie intra-utérine. Les résultats de l'échographie des organes pelviens permettent de diagnostiquer la présence d'endométriose, de fibromes, de kystes et d'évaluer l'état des ovaires.

Il est important d'examiner les frottis urinaires.canal, canal cervical et vagin. La recherche sur les hormones est souhaitable dans la première moitié du cycle menstruel. De plus, vous devez penser à un test sanguin incluant des indicateurs de la coagulation. Cela permettra de déterminer la présence d'anticorps tels que l'anti-CG, l'anticardiolipine et le lupus érythémateux.

Traitement

Le traitement de la fausse couche se déroule dans l'ordre suivant: détermination et élimination ultérieure de la cause.

L’une des raisons est l’infection du fœtus,à la suite d'une infection de liquide amniotique ou d'agents pathogènes pénétrant dans le placenta. Dans ce cas, l'avortement spontané survient plus tard, une activité contractile utérine, provoquée par une intoxication aiguë ou par un écoulement prématuré du liquide amniotique, provoquée par une modification de la structure des membranes fœtales sous l'action d'agents infectieux. Dans une telle situation, le traitement peut être efficace car la capacité de l’enfant à résister aux facteurs négatifs augmente avec l’âge gestationnel.

Dans la prévention de cette maladieIl est nécessaire d’inclure la consultation de l’endocrinologue, car une déficience hormonale peut conduire à une restructuration pathologique de l’endomètre et à son épuisement, ce qui est également considéré comme une condition préalable à une fausse couche. L'hyperandrogénie (un état pathologique) est également caractérisée par un caractère hormonal et peut être la cause d'une interruption spontanée.

Acquis ou congénital organiqueLa pathologie des organes de reproduction est également à l'origine d'une fausse couche. En outre, les causes de cette maladie devraient inclure le stress psychologique, le stress, l'action de certains médicaments, les maladies de nature diverse, la vie intime pendant la grossesse.

Même lors du diagnostic habituelfausse couche de grossesse, la possibilité d'avortement spontané peut réduire de manière significative sous la condition de surveillance constante par des spécialistes et la conduite de la prévention complète.

</ p>>
Lisez plus: